Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/02/2018

CP tirs de nuit des renards roux en 54 : Le dossier suspect de la FDC

Depuis le 1er janvier 2013, toutes les décisions des autorités publiques susceptibles d’avoir une incidence sur l’environnement doivent être soumises à consultation du public préalablement à leur adoption. L’objectif est à la fois l’information et la participation des citoyens, invités à s’exprimer sur les projets de décisions depuis les grandes stratégies nationales jusqu’aux décisions des autorités locales.

En Meurthe-et-Moselle, une consultation du public vient de s'achever au sujet d'un nouveau projet d’arrêté préfectoral autorisant la destruction des renards roux par tirs de nuit. 

Les associations du Collectif Renard Grand Est, des scientifiques en activité, ainsi que de nombreux citoyens ont fait part de leur opposition au Préfet via leurs contributions. 

Après analyse des documents fournis par la Fédération Départementale des Chasseurs de Meurthe-et-Moselle pour justifier cette demande de tirs de nuit, nous avons décelé de nombreuses incohérences. 

Tout porte à croire que les données cynégétiques associées à ce projet ont été manipulées, rendant ce dossier suspect, à charge et très orienté. 

Nous avons donc décidé de porter à connaissance ces faits par le biais d'un communiqué de presse signé des 61 associations membres de notre collectif que vous trouverez en pièce jointe.

Dans ce document, un lien vous redirigera vers la contribution complète du Collectif Renard Grand Est, envoyée aux services de la préfecture lors de cette consultation du public. 

Nous comptons sur vous pour diffuser ce communiqué à vos réseaux pour que les services de l’État renoncent à ce triste projet et que les tirs de nuit des renards ne deviennent pas une banalité dans nos campagnes. 

 

Merci pour votre soutien, 

Franck Vigna, pour le Collectif Renard Grand Est. 

07/02/2018

Nouvelles "Soirée pelotes" !

Les Naturalistes de Champagne-Ardenne (http://lesnouvellesnca.blogspirit.com/) et le PNRFO vous proposent de se retrouver pour une "soirée pelotes" !

L'objectif, en plus de se familiariser avec la dissection de pelotes de réjection de chouette effraie, est de déterminer les différentes espèces de micromammifères présentes dans ces reliefs de repas. Tout cela dans une ambiance conviviale!

Rendez-vous dans les locaux du PNRFO (Pavillon Saint Charles, Piney)

Mardi 13 mars à partir de 19h

Chacun peut apporter une spécialité culinaire à partager - avant de démarrer les pelotes.

Merci de me confirmer votre présence par mail : responsable.zh@pnrfo.org

24/01/2018

Mobilisation pour le renard

Tir de nuit dans le Grand Est : Ça continue. Exprimez vous !

Suite à la belle victoire obtenue en Moselle, la presse s'est faite l’écho de ce jugement. France 3, MirabelleTV, de nombreux blogs Internet et radios ont relayé l'information (quelques liens ci-dessousl)

France3 ; 20minutes ; Lorraineactu ; L'essentiel Luxembourg ; Notre planète ; Actu Environnement ;

Sciences&Avenir ; Mirabelle TV (à partir de 12'00).

Malheureusement les renards du Grand Est ont encore du souci à se faire.

2 consultations du public sont en cours pour des projets d'arrêtés préfectoraux autorisant le tir de nuit des renards dans l'Aube et en Meurthe-et-Moselle. 

Aube (jusqu'au 31 janvier) : http://www.aube.gouv.fr/Publications/Les-consultations-du...

Meurthe-et-Moselle (jusqu'au 3 février) : http://www.meurthe-et-moselle.gouv.fr/Politiques-publique...

Ces consultations publiques deviennent fatigantes mais c'est un des rares leviers à notre disposition. Les résultats issus de ces enquêtes peuvent nous être très utiles médiatiquement et juridiquement. 

Au vu de l'insistance des Fédérations de chasse qui font pression sur les services de l’État, il faut agir dès maintenant et mobiliser nos réseaux afin de répondre massivement à ces consultations et décourager les services de l’État.

Ce nouvel affront envers la biodiversité ne doit surtout pas nous décourager et nous devons nous mobiliser pour que ces tirs de nuit ne soient pas un « acquis » du monde cynégétique et deviennent une banalité dans nos départements.

Nous vous invitons donc à participer à ces consultations en envoyant vos contributions à titre individuel ou au nom de votre association  (lien ci-dessus). N’hésitez pas également à inciter vos adhérents à répondre individuellement 

De plus, vous trouverez en PJ, pour les 2 départements, quelques arguments susceptibles de vous aider dans vos contributions. D'autres chiffres et études sont disponibles sur le site internet du collectif.

D'avance, merci à tous pour votre mobilisation !